MEDAILLE D'OR 2016

Nouvelle médaille sur nos Cuvées La Royale et notre petite nouvelle l'Insolente!

MEDAILLE D'OR 2016 90+

Nouvelle Récompense pour La Carré d'Argent ... L'excellence de notre gamme!

Médaille d'OR 2014 et 2015

Concours des Vignerons Indépendants

L'élaboration du champagne

 Le pressurage

Il a lieu immédiatement après les vendanges. Au cours du pressurage, le jus s'écoule dans des cuves spéciales appelées " belons ".

On laisse ensuite le jus décanter : c'est le débourbage ; en même temps, on pratique un sulfitage du moût, c'est-à-dire le jus de raisin.

Le sulfitage consiste à ajouter de l'anhydride sulfureux, d'une part pour protéger le vin de l'oxydation au contact de l'oxygène de l'air et d'autre part pour faciliter la décantation.

Puis on soutire le moût par pompage. Les " bourbes " et l'écume restent au fond du belon.

La fermentation alcoolique

Elle a lieu en cuve ou exceptionnellement en fût de chêne. Elle dure 10 jours environ. Le sucre se transforme alors en alcool grâce à l'action des levures. Cette réaction s'accompagne d'un dégagement de gaz carbonique.

L'assemblage

L'assemblage consiste à marier des vins clairs ou tranquilles issus de terroirs, de cépages et d'années différentes. Le plus souvent, on joue sur ces trois paramètres. C'est le cas en particulier chez les grandes maisons du champagne qui se doivent de maintenir une " tendance " qui leur est caractéristique. Mais on ne peut retenir qu'un seul des trois paramètres précédemment cités.

Mise en bouteille

Le tirage

Il a lieu au printemps. Ce n'est ni plus ni moins que la mise en bouteille. On la prépare en ajoutant une liqueur et des levures.

La prise de mousse

Les bouteilles sont descendues en cave pour être " entreillées ", c'est-à-dire couchées à l'horizontale sur des lattes en bois : c'est le début de la seconde fermentation.

Cette réaction s'accompagne d'un dégagement de gaz carbonique qui se dissout dans le vin, c'est la prise de mousse.

Le vieillissement du champagne

Les levures qui ont provoqué la prise de mousse et continuent de jouer un rôle bénéfique après leur mort : elles restituent les matières azotées accumulées au cours de leur vie.

Ces matières seraient d'excellents supports pour les arômes.

 

Le remuage

Il a pour but de faire glisser le dépôt dans le goulot de la bouteille, une fois le vieillissement du vin terminé. Pendant 4 à 5 semaines, les bouteilles subissent en moyenne une quarantaine de manipulations, sur des pupitres. Elles sont tournées régulièrement d'un huitième de tour et sont progressivement remontées jusqu'à la verticale.

Le dégorgement

Désormais, on pratique la technique du dégorgement " à la glace " : l'extrémité du goulot est plongée dans un bain réfrigéré de -20°C. Un glaçon se forme et emprisonne le dépôt. Puis la bouteille est dégorgée : la capsule est enlevée et le glaçon est expulsé par la pression qui règne à l'intérieur de la bouteille. Le bouchon et le muselet sont posés à cette étape.

Coordonnées

CHAMPAGNE DELAUNOIS D Et Fils (EARL)

16 Rue Valmy
51500 - RILLY LA MONTAGNE
Tél. : 03 26 03 40 53
Mobile : 06 03 78 71 15